top
La Francophonie
 

Vi vil her presentere ulike fransktalende land. Vi vil begynne først med en liten innledning om Frankofonien. Deretter vil vi legge ut noen videoopptak av noen elever fra noen av de landene. Vi ønsker gjøre kjent flere av disse landene og vise at fransk er et internasjonalt språk.


La Francophonie


Qu’est-ce que la francophonie?


Il y en a deux : la Francophonie des Etats, c‘est-à-dire les Etats qui ont choisi d’adhérer à l’OIF qu’ils aient ou non le français comme langue officielle. L’autre francophonie est celle de tous les « peuples », de tous les hommes qui parlent et pratiquent la langue française, soit comme langue maternelle, soit comme une première ou deuxième langue ou langue de travail.

L’Organisation internationale de la Francophonie marie un peu les deux types : elle représente les Etats francophones, et aussi un certain nombre d’États observateurs non-francophones, mais qui s’engagent à promouvoir la langue française et les valeurs communes à la Francophonie, comme les Droits universels de l’homme.

Il y a donc d’un côté la langue française et les valeurs qu’elle porte et de l’autre les Etats qui utilisent le français et/ou adhèrent aux valeurs communes de la Francophonie.

Les pays Francophones: 80 pays en 2015 !

32 pays (ou états dépendants) ont le français comme langue officielle (des fois avec d'autres) ;

80 pays au total font partie de la Francophonie ; ce qui est énorme car cela représente 40% des pays reconnus à l'ONU !

On distingue 57 États membres et 23 États observateurs. Ils se répartissent de la façon suivante :

- Europe :

Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Estonie, Croatie, Ex rép. Yougoslave de Macédoine, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Moldavie, Monaco, Monténégro, Pologne, Rép. Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Ukraine, Féd. Wallonie-Bruxelles.

- Afrique de l'Ouest :

Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo

- Afrique centrale et océan indien :

Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Tchad, Comores, Djibouti, Madagascar, Maurice, Mozambique, Seychelles

- Afrique du nord et Moyen-orient :

Egypte, Emirats arabes unis, Liban, Maroc, Mauritanie, Quatar, Tunisie

- Amérique – Caraïbe :

Canada, Canada Nouveau-Brunswick, Canada Québec, Rép. Dominicaine, Dominique, Haïti, Sainte-Lucie, Uruguay, Costa-Rica, Mexique (les deux derniers en date)

- Asie – Pacifique :

Cambodge, Laos, Thaïlande, Vanuatu, Vietnam


[* Noms de pays soulignés = pays observateurs, les autres sont membres. Pays en gras = français langue officielle, administrative, culturelle ou d'usage.]


A ces pays il faut ajouter l'Algérie qui pour des raisons politique et historique ne souhaite pas pour l'instant faire partie de la Francophonie, alors qu'elle est le pays en Afrique avec le plus grand nombre de francophones, mais aussi le Val d'Aoste en Italie (qui fut français), et aussi la Louisiane aux USA (on parle de 5 – 6 millions d'Américains francophones). On peut encore y ajouter Pondichery en Inde qui a été longtemps un comptoir français et où vivent quelques francophones (certains français aussi).

Il est intéressant de voir que de nombreux pays d'Europe de l'Est se sont associés à la Francophonie après la chute du communisme. Notons aussi l'inscription du premier pays d'Amérique du sud en 2012, l'Uruguay, et le Costa-Rica et le Mexique en 2015, pays de l'Amérique latine. Notons encore que le Rwanda, sous le régime actuel du président Kagame, fait maintenant aussi partie du Commonwealth et a choisi de passer à l'anglais comme nouvelle langue officielle.

La France a aussi des territoires, appelés d'outre-mer, hors d'Europe dans le monde entier. Dans l'Océan Indien la France est présente à La Réunion, Mayotte ; en Océanie en Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Polynésie française (Tahiti), dans le Pacifique à Clipperton ; en Amérique du Sud en Guyane, dans les Antilles à Saint-Martin, la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Barthélemy ; en Amérique du Nord, Saint-Pierre et Miquelon ; ainsi que les Terres Australes de Terre Adélie en Antarctique (voir la carte).

La langue française est donc présente sur tous les continents dans le monde – la seule avec l'anglais.


On peut souligner son importance aussi en regardant le nombre de prix Nobel de littérature décerné à des auteurs français/francophones : la « France » avec 14 prix est en première position. Notons qu’un auteur, F. Mistral écrivait en provençal (1904), et que plusieurs ont (avaient) une double nationalité comme Le Clézio (2008, Ile Maurice), Gao Xingjan (2000, Chine), Camus né en Algérie (1957), et que Sartre le refusa en 1964. Et que dire de Beckett, originaire d'irlande, lui aussi prix Nobel, mais qui a écrit ses plus grandes œuvres en français ?

Evolution historique

Après l'invention du terme de 'francophone' vers 1880 aura lieu une organisation de différentes catégories de francophones. Ce sera d'abord en 1929 les auteurs littéraires qui se réuniront autour d'une langue commune. Il seront suivis par les journalistes puis les hommes politiques. C'est en 1970 à Niamey au Niger qu'une première version de l'organisation verra le jour sour le nom de l'ACCT (Agence de Coopération Culturelle et Technique) à laquelle adhèreront 21 pays. Elle deviendra l'AIT (Agence Intergouvernementale de la Francophonie) en 1998, puis l'OIF (Organisation internationale de la Francophonie) en 2005.

C'est à Hanoï au Viet Nam en 1998 que l'organisation se dotera d'un Secrétaire général. Le premier sera Boutros Boutros-Ghali, égyptien et ancien Secrétaire général de l'ONU. En 2003, Abdou Diouf, ancien président du Sénégal, remplacera Boutros Boutros-Ghali. Et aujourd'hui en 2015, l'OIF vient de choisir la québécoise d'origine haïtienne Michaelle Jean comme nouvelle Secrétaire générale.

Les objectifs et missions choisies par l'OIF sont les suivants :

  • Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique

  • Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme

  • Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche

  • Développer la coopération au service du développement durable

  • Une attention particulière est accordée aux jeunes et aux femmes, ainsi qu’à l’accès aux TIC.

André Avias

Septembre 2015

(Sources : http://www.francophonie.org/ )


 

- Vidéo 1: to elever fra Bjerke vgs i Oslo: Hvorfor velge fransk ! >

- Vidéo 2: og om fransk fotball >

 

[L'article est publié aussi dans notre revue no 2 - 2015. Bientôt, nous rajouterons des liens vers des videos. Og snart på norsk!]

 

 

video 1 velg fransk !

video 2 fransk fotball !

 

Afiche
 

 

 

Dernière mise à jour:
08 novembre 2015
par André Avias
Nous contacter à: info@fransklaereren.no